Ça s'est passé à Leyr


Centenaire de l'Armistice

 

Une belle et émouvante cérémonie s'est déroulée sur la Place de l'église St Hilaire ce dimanche 11 novembre pour le Centenaire de l'Armistice qui mettait fin à la guerre de 14/18. Dès 10h30, les porte-drapeaux, les enfants de l'Ecole Van Gogh, les pompiers et les officiels se sont rendus de la place de la mairie jusqu'à celle de l'église au pas cadencé rythmé par les claves – pas auquel les enfants s'étaient entraînés à marcher durant les récréations de la semaine.

Après la montée des couleurs faite par deux enfants Pavel et Eloi, Paul Damblemont, président de l'Amicale des Anciens Combattants a remis la croix de combattant et la médaille de la reconnaissance de la nation à Monsieur F. Barroyer. La cérémonie s'est poursuivie par le discours de l'Union Fédérale des Associations d'Anciens Combattants lu par le médaillé et ensuite celui du Président de la République lu par le maire J.M. Iemetti.

A 11 heures, les cloches ont sonné à la volée pendant plusieurs minutes. Un hommage a ensuite été rendu à chacun des 33 soldats de Leyr morts pour la France entre 1914 et 1918. Pour chacun d'entre eux, les plus jeunes enfants sont allés déposer un lumignon au pied du drapeau. Les enfants sont intervenus entre chaque année soit par des lectures "Tranchées Palace, un chant "mille colombes", un poème "Alors la paix viendra" et ont animé une fresque "une étendue verte avec fleurs et papillons et chants d'oiseaux bientôt transformée en champ de bataille". Une lettre-fiction de poilu lue avec beaucoup de réalisme par J.P. Brodzki a complété ces interventions.

Enfin, tandis que Pavel et Eloi donnaient un message de paix en plusieurs langues, Louis et Lucie ont demandé à leur colombe de porter la paix avant de les lâcher dans le ciel bleu de cette matinée. Les porte-drapeaux, les enfants, les pompiers se sont alors rendus au monument aux morts pour le dépôt de gerbe, l'appel aux Morts suivi de la minute de silence et les 30 enfants présents ont chanté la Marseillaise sous la baguette de leur enseignant.

Après les remerciements, le public venu très nombreux a été invité à partager le verre de l'amitié offert par la commune dans la cour de l'école maternelle.

 

Le feu dans la sacristie


Il est 2 heures du matin ce mardi 6 novembre 2018 quand les habitants de Leyr sont sortis de leur sommeil par le bruit d'une sirène stridente. Au même moment, les cloches de l'église St Hilaire se mettent à sonner à toute volée comme si elles annonçaient un danger imminent.

Les riverains, premiers réveillés, aperçoivent des lumières rouges provenant de l'intérieur du petit bâtiment à l'arrière de l'église; la sacristie est en feu. Le maire et plusieurs membres du Conseil Municipal sont sur place entourés de nombreux leyrois et leyroises inquiets venus aux nouvelles.

Grâce à l'important dispositif et à l'efficacité des pompiers appelés sur place, l'église sera préservée des flammes mais la sacristie n'existe plus. Le feu maîtrisé, les cloches sont enfin arrêtées, elles ont sonné pendant plus de quarante minutes mais certains villageois n'ont rien entendu.

Les pompiers sont restés sur place jusqu'au lever du jour afin de sécuriser les lieux.
 



 

Chasse aux œufs organisée par le CCAS


Vendredi 5 avril, dans le jardin du presbytère, la météo est idéale pour accueillir les 59 enfants du village inscrits pour la Chasse aux œufs de Pâques. Les membres du CCAS ont soigneusement réparti les galets de toutes les couleurs dans la pelouse, sous les arbustes et autres cachettes … et vers 18 heures, une nuée d'enfants a envahi le jardin regardant de tous les côtés afin de retrouver les précieux galets. Gros Lapin surveille de près cette chasse. Alors que les plus grands s'affairent à reconstituer le mot P Â Q U E S à l'aide des lettres dessinées sur certaines pierres, les plus petits font des allers et retours pour vider le contenu de leurs paniers dans la grande charpagne d'osier. Une fois les cailloux récupérés, la distribution à chacun des participants, d'un gros œuf plein de petits œufs donnent le sourire à tous. Enfin, enfants et adultes se retrouvent pour un moment convivial autour des brioches et des jus de fruits.

 



 

Repas "intergénérationnel" du jeudi 21 décembre 2017


C'est Noël avant l'heure ce jeudi 21 décembre à la salle polyvalente …
Les membres de l'Amicale des Anciens ont répondu à l'invitation des enfants
proposant de venir partager le menu de Noël. De nombreux papis et mamies
sont venus se joindre à cette fête.
Car c'est bien une fête qui a eu lieu ce jeudi à la salle polyvalente …
Des tables très joliment décorées, des serviettes pliées en forme d'étoile, des
bougies, des branches de sapin, des pommes de pin, des boules rouges et une
attention particulière pour chaque invité : un sachet de papillotes et son
étiquette "Joyeux Noël"… Il ne manque rien pour que tous se sentent déjà dans
la belle tradition de Noël.
Dès leur arrivée à la salle, les enfants prennent place autour des tables laissant
des vides entre eux afin d'y accueillir à leurs côtés les adultes. Alissa surveille
bien la chaise à sa droite car elle est réservée à Marie-Lou qui tarde un peu à
arriver!
Une fois tous installés, Mme Seyer, Cindy et Sophie commencent le service … au
menu : mousse de canard et ses toasts – sauté de pintade sauce marron et
épices de Noël – pommes noisettes/carottes et panais – tomme aux orties et
bûche de Noël.
A une table, les commentaires vont bon train : "ce pâté est drôlement bon!" dit
Pavel tout en tartinant sa mousse de canard … puis goûtant la sauce de la
pintade : "il doit y avoir de la cannelle" et Eloi de lui répondre "ou c'est peut-être
du gingembre";
Les plus jeunes se font aider par les adultes qui coupent la viande avec plaisir ou
servent à boire. Mme Seyer, Cindy et Sophie sont sur tous les fronts, veillant à
ce que chacun ne manque de rien.
Puis vient le dessert, deux belles bûches appréciées par tous … et les enfants et
leur chauffeur Christian se sont vite préparés pour regagner l'école, la pause
méridienne est passée tellement vite aujourd'hui !
Un beau moment de partage pour petits et grands.


 

Saint Nicolas à l'école Van Gogh


Ce jeudi 7 décembre 2017, tous les enfants de l'école Van Gogh sont très impatients …
En effet, St Nicolas et son compère le Père Fouettard sont attendus dans les locaux de l'école maternelle. Mais auparavant, un spectacle offert par la Commune est prévu à la salle polyvalente. Jean-François Gion, artiste et musicien se produit à la salle polyvalente, une première fois dans la matinée pour les enfants de l'école maternelle et ensuite dans l'après-midi pour les enfants du primaire. Le spectacle "Des P'tits Riens", mélange de contes et d'improvisation, le tout au son de différents instruments de musique semble avoir conquis le public présent.
Vers 15h30, beaucoup d'animation à la salle de motricité … les petits ont terminé la sieste et les grands sont revenus de la salle polyvalente… la visite de St Nicolas est imminente … d'ailleurs certains ont déjà entendu tinter la clochette qui annonce son arrivée. Et oui St Nicolas et Père Fouettard sont là ! Le père Fouettard dans son habit noir et armé de son fagot déclenche quelques larmes chez les plus jeunes qui se réfugient rapidement auprès de Maîtresse Delphine et de Cindy. Mais la bonté de St Nicolas calme les émotions passagères.



La classe de Maître Bernard interprète une chanson apprise pour l'occasion et les enfants de la classe de Maîtresse Delphine ont réfléchi à la grande question :"mais pourquoi le Père Fouettard est- il si méchant ???" Peut-être est-il en colère ? Peut-être est-il triste ? Peut-être est-il très seul ? Alors pour que Père Fouettard ne soit plus aussi méchant, la courageuse petite Lomé vient lui offrir – au nom de toute la classe – une corbeille remplie de petits cadeaux (savon – brosse à dents – gants de toilette …) Espérons que l'année prochaine, le Père Fouettard fera bon usage de son cadeau avant de venir en visite à l'école !!! Pour ne pas faire de jaloux (!) St Nicolas a également reçu des mains de Chloé une corbeille pleine de petits cadeaux utiles pour lui et sa mule …restée à l'entrée de l'école.
Ensuite vient la distribution de livres et d'un St Nicolas en pain d'épices puis le goûter pour petits et grands. Et St Nicolas et Père Fouettard se sont prêtés à une "séance photos", dans un décor aménagé pour la circonstance, proposée à tous les enfants qui le souhaitaient et ils étaient nombreux à vouloir poser aux côtés des deux célèbres personnages. Belle journée ce jour de St Nicolas !
 

 

Dimanche 26 novembre 2017
Repas du CCAS pour toutes les personnes de Leyr âgées de 60 ans et plus


Soixante-quinze personnes s'étaient inscrites pour partager le repas annuel offert par le CCAS. Après avoir choisi leur place autour des tables très joliment décorées, les invités du jour ont partagé sans attendre le kir et ses toasts en guise d'apéritif tout en écoutant le mot du Maire leur souhaitant la bienvenue et de passer une belle journée.
Au menu du jour : Velouté de potimarron – Croustillant de poulet aux amandes – Trou lorrain – Blanquette de veau à l'ancienne et sa garniture – Salade et fromages – Assiette lorraine – Café.
Le repas était animé par les R'Joyeux, trio de musiciens au répertoire varié. Un petit air joué à chacune des tables pendant les entrées puis les premiers danseurs ont gagné l'espace laissé pour les valses, les marches, les madisons …
Durant tout l'après-midi, le trio a enchaîné les séquences musicales et les chansons dont les refrains ont été repris par les invités.
Puis au moment du dessert, des mélodies tziganes, merveilleusement bien interprétées par Sofia au violon ont suscité beaucoup d'émotion. Puis les amateurs de danse – et ils étaient nombreux ce dimanche – se sont à nouveau exprimés sur les musiques interprétés par le trio.
C'est dans une agréable ambiance de bonne humeur que les participants se sont quittés en fin de journée.

 

Commémoration du 11 novembre

 

 

Samedi 11 novembre 2017, la Municipalité en lien avec l'AMC ont commémoré le 99ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1919.

Après la messe en l'église St Hilaire, les élus, les porte-drapeaux et les habitants du village se sont retrouvés devant le Monument aux Morts. Là, les honneurs ont été rendus dignement malgré la pluie et le vent.

Jean-Marc Iemetti, maire, a présidé la cérémonie; il a lu le message officiel de la Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées. Ce message rappelle l'entrée en guerre des Etats-Unis en 1917 mais aussi la tragédie humaine du Chemin des Dames. 2017 marque le 100ème anniversaire du statut de Pupille de la Nation destiné aux orphelins de guerre puis étendu aux orphelins de parents tués en Opérations Extérieures ou lors d'attentats terroristes.

 

Les enfants de l'école Van Gogh ont lu le poème "14-18 Folie Meurtrière" de Jacques Hubert Frougier.

Ils ont pleuré de joie

Le jour de l'armistice

Quand en fin arriva

La fin de leur supplice

Après un grand silence

Les cloches de la paix

Dans le ciel de France

Se mirent à sonner

14-18 c'était la Grande Guerre

14-18 c'était la der des ders

Mais cette grande guerre

ne fut pas la dernière

Tous se sont retrouvés ensuite à la salle du Conseil pour le verre de l'amitié.


Voir toutes les photos